Aujourd’hui, le fitness est en vogue.

Cela n’a pas toujours été le cas.. 15 ans plus tôt, le marché du fitness connaissait une hécatombe.

Alors qu’est-ce qui a changé ?

Depuis 2010, la musculation s’est démocratisée, notamment grâce à l’émergence des sites de partages de vidéos comme YouTube ou Dailymotion. Les réseaux sociaux, lieux où le narcissisme physique est au top de sa forme, jouent leur rôle aussi.
Les groupes fitness, eux, ont cherché à rendre accessible la musculation et le marché du fitness. Tout le monde, à la fois géographiquement et financièrement, y a désormais accès. En s’implantant dans des petites communes, un nouveau public a émergé.
En plus de cette démocratisation, les campagnes publicitaires «Manger, Bouger», «5 fruits et légumes par jour», ont poussé les Français à s’inscrire en salle de sport.

Ainsi, on retrouve deux types de personnes dans ces clubs. Des personnes ont un objectif physique, d’autres veulent se muscler, atteindre des performances. Il y a aussi ceux qui veulent juste faire de l’exercice, s’entretenir, et garder la forme. Les clubs poussent donc de partout, environ 10 s’ouvrent par semaine tandis que 4 seulement se ferment. Il faut savoir que ceux qui ferment sont uniquement des clubs indépendants. Le marché du fitness est accessible à tous.

Seulement plus il y a de clubs, plus le client peut se permettre d’être exigeant pour choisir son club.

La communication au sein du marché du fitness

Ainsi, les clubs vont énormément jouer sur la communication ainsi que sur les services proposés. C’est pourquoi les réseaux sociaux leur sont devenus indispensables dans le marché du fitness. Ils permettent de montrer leur dynamisme, de montrer en quoi ils sont différents.  En effet désormais, un club ou un groupe attire les clients parce qu’il se démarque.

C’est pourquoi les clubs cherchent de plus en plus de services à offrir des services à leurs clients, comme notamment les stations de recharge Welock. En effet, nous sommes aujourd’hui leader dans les stations de recharges dans les salles de sport. Le premier club équipé était le Fitness Park Bercy 2 du Groupe Moving. Aujourd’hui, nous avons 376 casiers de recharge répartis dans 54 Fitness Park. Si d’autres grands groupes tels que Gigafit ou KeepCool ont très vite suivi le mouvement, c’est tout d’abord parce que le produit plaît et est beaucoup apprécié par les clients. Le nombre moyen de recharges par mois dans un Fitness Park est de 1800. Le service a un grand rôle à jouer dans le marché du fitness.

Alors, toujours pas motivés pour aller vous muscler ?