Le 30 juillet dernier, la loi contre l’utilisation des téléphones portables a été étendue aux collèges.

Désormais, les collégiens se verront eux aussi confisquer leur smartphone s’ils le sortent de leur sac !

Cette loi permettra donc aux jeunes de ne plus être directement exposés au cyber-harcèlement, mais surtout de rester concentrés en classe et de prendre le temps de sociabiliser avec leurs camarades.

Un bon moyen de décrocher des écrans !

Mais pourquoi les jeunes ont des téléphones ?

En moyenne, dès l’entrée en CM2, les enfants commencent à prendre leur indépendance et à aller à l’école tous seuls. Pour se rassurer en premier, les parents n’hésitent pas à leur acheter enfin le smartphone tant convoité.

Aujourd’hui, près de 9 jeunes sur 10 (entre 12 et 17 ans) possèdent déjà un smartphone. L’influence de ces téléphones portables et des réseaux sociaux a obligé les établissements scolaires à prendre la responsabilité face aux rackets, aux vols et aux casses de ceux-ci.

En effet, l’utilisation des smartphones -même en dehors de l’école- est devenu le passe-temps favori. Midi Libre explique même que « chez les jeunes, selon de récents sondages, le temps passé sur son smartphone dépasserait les 35 heures par semaine ».

Pour aider et faire comprendre le temps qu’on passe sur un smartphone, Apple dans sa dernière mise à jour IOS 12, a ajouté de nouvelles fonctionnalités pour visualiser son temps d’utilisation du téléphone mais aussi de ses réseaux sociaux.

Screen Time est donc une application qui permet de programmer des créneaux horaires et de choisir à quel moment, quelles applications seront utilisables ou non. C’est aussi un bon moyen pour les parents de régulariser l’utilisation du smartphone pour leurs enfants.

Comment faire alors ?

Le CNET expose que « La solution préconisée par le gouvernement serait de stocker les téléphones dans des casiers dans un lieu privé, mais tous les établissements n’en sont pas dotés et la question de la surveillance et des vols se pose ».

Que ce soit pour les élèves ou pour les professeurs ; les stations de recharge pour smartphones Welock permettraient de garder en sûreté un téléphone portable durant la journée.

À clefs ou à codes, les consignes de recharge sont pensées promettent de devenir l’alternative par excellence pour que les jeunes n’utilisent pas leur téléphone et qu’ils n’aient plus l’excuse de ne pas avoir de batterie quand ils sortiront de l’école !

Il faut se rendre à l’évidence: les téléphones font partie intégrante de nos vie. Ils nous servent de réveil matin, de radio ou télé pour écouter sa musique ou voir nos émissions, acheter en ligne mais aussi payer en magasin, de carte routière pour se déplacer, de téléphone pour appeler et recevoir des messages… Le digital a pris d’assaut nos vies et on ne pourra s’en passer de sitôt.

Méryl LATOURNERIE